Composer avec le deuil Posted January 24, 2014 by bfocornwall

0

Les renseignements d’ordre général ci-inclus ont été compilés avec l’aide de clients et de clientes des services de santé mentale, de psychologues et de psychiatres. Vous pouvez obtenir des renseignements plus détaillés auprès de bibliothèques, y compris celles de la division provinciale de l’Association canadienne pour la santé mentale et celle de la succursale de votre région.

Le deuil est généralement un événement important dans notre vie et il peut comporter une situation de crise. Composer avec un décès est une expérience très douloureuse. Il est important de se rappeler qu’il prend du temps pour se remettre du chagrin et qu’on ne peut précipiter la guérison.

Chaque personne vit le deuil différemment. Vous avez du chagrin et vous vivez une grande douleur lorsqu’un être cher décède. Vos sentiments sont profonds et vous désirez de tout votre cœur revoir la personne disparue. À la base de ces sentiments reposent un besoin humain fondamental pour la vie et le souhait qu’elle continue.

Sentiments que vous pouvez ressentir:

  • Choc et déni: « Je ne le crois pas.»
  • Larmes: « Je n’arrive pas à cesser de pleurer.»
  • Solitude: « Je n’arriverai pas à m’en sortir tout seul.»
  • Douleur: « Je ne peux pas tolérer la situation.»
  • Panique: « Qu’est-ce que je vais faire? »
  • Colère: « Pourquoi est-ce que cela m’est arrivé à moi? »
  • Dépression: « La vie ne sera jamais plus la même. »
  • Culpabilité: « J’aurais pu en faire davantage. »
  • Adaptation: « Il lui plairait de savoir que je m’adapte à la vie. »
  • Guérison: « Je me rends maintenant compte du vrai sens du mot ami. »

Composer avec la situation

Le décès d’un être cher est un des évènements les plus stressants de notre vie et votre santé mentale peut en souffrir. Il est tout à fait approprié de rechercher et d’accepter un appui, car peu de personnes sont capables de composer seuls avec la douleur du deuil. Il est avantageux de trouver une personne avec qui vous pouvez partager vos sentiments en toute confiance et aussi de vous entourer des membres de votre famille et de vos amis. Les souvenirs peuvent s’avérer douloureux au début, mais ils deviendront graduellement une source de réconfort.

Soyez conscient de problèmes tels que la perte d’appétit, l’insomnie, les maux de tête, la nausée et la perte de poids. Si votre chagrin devient trop intense, consultez votre médecin, un conseiller / conseillère spirituel(le) ou communiquez avec un groupe de soutien dans votre région.

Vous pensez peut-être, dans l’immédiat, que vous n’arriverez jamais à surmonter votre douleur. Sachez qu’elle ne vous quittera jamais complètement, mais que vous pouvez apprendre à vivre avec celle-ci. Lorsque vous cessez de ressentir de la tristesse tout le temps et que vous retrouvez un certain goût de vivre, un profond changement est en voie de se produire.

Il est essentiel d’avoir le soutien d’au moins une personne avec qui vous pouvez discuter de la personne décédée, regarder des photos et parler des bons moments. C’est une des meilleures façons d’amorcer la guérison.

« Back to Articles

Leave a Comment